En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres de cookies, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Plus d‘information sur l’utilisation des cookies.

fermer le bandeau
Retour à l'accueil des Archives départementales
Vous êtes ici :

Actualité du 31/03/2020

Depuis chez vous

pour se changer un peu les idées...

Loin de nos sources matérielles inspirantes, nous avons pêché dans nos fonds numériques pour faire remonter à la surface quelques poissons. Des premiers spécimens pris dans nos filets, nous vous en proposons la lecture.

[...] Faisons inhibition defenses à toutes personnes de quel Estat , Conditions , & qualité qu'elles soient , sans nul excepter , mesmes ecclesiastiques , de ne pescher ou faire pescher , dans ladite Riviere de la Sorgue avec paste , Sive Poison ou Entremail , & toune , à peine de consfiscation des Engins , et Poisson ,  d'estre punis Corporellement à nôtre arbitre suivant les merites du fait. [...], Mandons les presentes estre publiées par voie de Trompe, cri public par tous les lieux, & Carrefours accoustumés desdites Villes , & lieux,  estre Registrées riere les Cours ordinaires , par les greffiers desdits lieux […]

Il s’agit d’un règlement du 14 juin 1634 pris par le vice-légat Filonardi pour interdire la pêche dans la Sorgue. Il provient du catalogue des règlements de la légation. En effet, à partir de 1600 et jusqu’en 1790, Avignon et le Comtat Venaissin, possessions du Saint-Siège, sont gouvernés au nom du pape par des vice-légats permanents. Durant leur administration, ont été promulgués règlements et ordonnances sur des sujets aussi variés que l’administration des communautés, l’entretien des chemins, la chasse, la pêche, le jeu de hasard, etc.

Dans un tout autre catalogue, voici un article visant lui aussi à protéger la faune aquatique :

N72 De ne point empoisonner les eaux
A été ordonné que personne ne puisse mettre aucune espèce de poison soit drogue ou herbes dans les rivières et eaux passant dans le terroir de Malaucène a dessein d’empoisonner le poisson ou pour tout autre motif ou cause que ce soit sous la peine de douze livres pour chaque contrevenant et à chaque contravention et de nuit ou aux jours de féte le double, et du dommage et les frais en cas que quelques bètes venant a y boire s’empoisonne applicables comme devant.

Cet extrait provient des statuts municipaux de la ville de Malaucène tant pour les dommages de la campagne que pour la bonne police du 18 juillet 1763 tiré du catalogue des statuts communaux. Cet inventaire composé de plus de 500 notices répertorie un ensemble de textes dispersés dans de nombreux fonds d’archives et de bibliothèque. Il compile normes et autres réglementations écrites des communautés du Vaucluse actuel et du Comtat Venaissin, élaborées du milieu du XIIe à la fin du XVIIIe siècle. Il constitue une source incontournable pour étudier la vie à l’intérieur des villes et des petites communautés, et le fonctionnement des institutions.

Des petits poissons, il y en a d’autres. Alors, si vous aussi, vous voulez vous essayer à la pêche miraculeuse, rendez-vous sur le moteur de recherche et effectuez une recherche avec le mot-clef "poisson".

 

S'abonner au flux RSS