En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres de cookies, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Plus d‘information sur l’utilisation des cookies.

fermer le bandeau
Retour à l'accueil des Archives départementales
Vous êtes ici :

Actualité du 21/10/2016

Inventaire

Un témoignage sur le tourisme « du dimanche » dans la première moitié du XXe siècle : le fonds Chaffard est en ligne

Au cours d’un demi-siècle, de 1903 à 1955, Laure et Marie Chaffard, institutrices congréganistes à Camaret, ont sillonné le département de Vaucluse et ses marges à l’occasion de promenades et d’excursions dominicales, ou de séjours prolongés de vacances d’été. Chaque « sortie » fut prétexte à l’achat d’une carte postale au dos de laquelle l’ainée des deux sœurs, Laure, a relaté en quelques lignes le déroulement d’une journée ou d’un séjour souvent bien rempli : les messes et les retraites, les pèlerinages avec le patronage ou la congrégation des choristes de Camaret, les visites d’ecclésiastiques, d’amis ou de parents reviennent fréquemment ; mais aussi la découverte de lieux inconnus, de sites et de monuments, de « ballades » à la montagne ou au bord de la mer.

À la bicyclette et la carriole des débuts, succédèrent comme moyen de transport dans l’entre-deux-guerres l’autocar et le chemin de fer, exceptionnellement la voiture d’un neveu.
Ces récits circonstanciés ou brossés à vif, ne sont pas dépourvus d’émotions – telle la découverte du sommet du Ventoux, à 76 ans – de sens de l’humour et de traits d’humeur, voire de critiques à l’égard de compagnons de voyage, d’amis, et d’ecclésiastiques rencontrés ; ils sont livrés à la carte postale par Laure Chaffard comme elle l’aurait fait à un journal personnel ou intime.

Près de 500 cartes postales, remises aux archives départementales par une cousine des sœurs Chaffard, avaient été soigneusement conservées avec d'autres documents, également déposés : un premier album de cartes postales montées en collection, des papiers scolaires, et la correspondance suivie d’une religieuse visitandine de Romans adressée à son ancienne pensionnaire à Avignon au moment des mesures d’interdiction des congrégations religieuses.

Accéder à l'inventaire du fonds Chaffard

Ill. : Excursion à Roussillon, 10 septembre 1908 : la place de la poste (AD Vaucluse 1 J 1276/91)

S'abonner au flux RSS