En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres de cookies, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Plus d‘information sur l’utilisation des cookies.

fermer le bandeau
Retour à l'accueil des Archives départementales
Vous êtes ici :

Actualité du 08/07/2016

Inventaire

L’inventaire des archives de la fabrique de berlingots Eysséric est désormais en ligne.

La fabrique de berlingots Eysséric est une des plus anciennes confiseries de Carpentras. Fondée en 1851, elle doit son développement à Gustave Eysséric (1824-1897), qui est à l’origine de l’industrialisation de la production du berlingot. Passée de la famille Eysséric à la famille Olive par alliance, l'entreprise disparaît quelques années après la mort accidentelle de Pierre Olive en 1974.

Le fonds déposé par l’Association pour la Sauvegarde et la Promotion du Patrimoine Industriel en Vaucluse (ASPPIV) qui en a assuré le sauvetage, donne une idée fragmentaire de l’histoire de la fabrique de berlingots Eysséric. Les archives concernent plutôt l’emballage en boîtes métalliques de ce bonbon fragile, élaboré à partir du sirop d’égouttage des fruits confits, qui a néanmoins été vendu jusqu’en Guadeloupe, Égypte, Indochine, Afrique-Occidentale française et à Madagascar ! Le fonds comprend notamment deux belles gouaches vraisemblablement destinées à être reproduites sur les boîtes de bonbons, et une collection d’étiquettes.



Quelques liasses permettent de connaître partiellement la stratégie commerciale de l’entreprise pour promouvoir « un diamant qui se déguste », slogan décliné aussi en anglais : « A diamond for your palate », dans la droite ligne du slogan antérieur « les joyaux de la confiserie française ». Le fonds comprend également quelques documents comptables et bancaires, relatifs au personnel de la fabrique, et de la documentation technique.

Ce fonds est intéressant aussi pour les  archives familiales qu’il renferme. On y trouve de la correspondance, des documents scolaires, bancaires, contentieux (Léon Olive était avocat) et quelques documents anecdotiques, mais émouvants comme le programme de L’Oiseau bleu, spectacle donné au théâtre Réjane le 4 juin 1911 et auquel ont assisté Léon Olive et Marie Eysséric pendant leur voyage de noces, ou encore des partitions ou des images pour enfants.

Accéder à l'inventaire du fonds Eysséric

Ill. :

  • Étiquette pour les confitures Eysséric, sans date (AD. Vaucluse 74 J 3)
  • Couvercle d’une boîte de berlingots Eysséric, pour 140 gr. de berlingots assortis, sans date (AD Vaucluse 74 J 1)
S'abonner au flux RSS