En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres de cookies, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Plus d‘information sur l’utilisation des cookies.

fermer le bandeau
Retour à l'accueil des Archives départementales
Vous êtes ici :

Mis à jour le 05/10/2016

Les registres de recrutement militaire, dits registres matricules, sont l'une des principales sources pour connaître le parcours militaire des Français des XIXe et XXe siècles

Les registres matricules

Dans chaque département, l’armée a recensé tous les Français de sexe masculin, par « classe », dans le cadre de la conscription militaire (jusqu’en 1998). La « classe » est le contingent militaire formé par les conscrits nés la même année, le numéro de la classe correspondant à l’année des vingt ans des conscrits.
Dans le Vaucluse, la série des registres matricules débute en 1864.

La collection numérique

  • Les tables alphabétiques de 1865 (il n’existe pas de table pour l’année 1864) à 1939.
  • Les registres matricules de 1867 à 1921. Les images des classes 1864 à 1866 seront mises en ligne ultérieurement. Les classes 1887 à 1921 ont fait l'objet d'une base de données nominatives. 

Nouveau

Deux modalités d'accès aux images vous sont proposés :

la recherche nominative (classes 1887-1921)

par l'inventaire des registres (classes 1865-1938)

Droit d'accès et de réutilisation

Les registres matricules contiennent des informations à caractère personnel, dont certaines judiciaires ou médicales. En conséquence, chaque feuillet matricule n'est donc normalement communicable qu'après un délai de 120 ans à compter de la date de naissance du conscrit. Cependant par la délibération n°2013-281 du 10 octobre 2013, la Commission nationale de l’informatique et des libertés a autorisé l’indexation et la diffusion sur Internet de tous les registres matricules des soldats jusqu’à la classe 1921. Cette autorisation a été donnée dans l’objectif d’entretenir le devoir de mémoire et d’alimenter la recherche historique : elle exclut donc toute réutilisation commerciale de ces documents.

Conformément à la loi du 6 janvier 1978, vous pouvez exercer votre droit de rectification et d’opposition dans les conditions suivantes :

  • tout ayant-droit peut s'opposer à la diffusion de données en invoquant un motif tiré de la volonté de préserver la mémoire du défunt ou de protéger sa propre vie privée. Sera considéré comme ayant-droit, tout descendant de « poilu » justifiant de sa qualité en présentant copie ou extrait d'acte d'état civil de naissance avec filiation, ou copie de livret de famille permettant de s'assurer de celle-ci ;
  • tout internaute attentif peut demander que les bases de données d'indexation et des registres matricules ainsi numérisés soient rectifiées. Le demandeur n'aura à justifier ni de sa filiation, ni de sa demande. Avant d'apporter toute correction à la base concernée, sera mise en œuvre une procédure de vérification dans les registres originaux conservés aux archives départementales de Vaucluse.

Pour exercer ce droit, vous devez vous adresser au
Conseil général de Vaucluse - Archives départementales
Palais des papes - 84000 Avignon