En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres de cookies, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Plus d‘information sur l’utilisation des cookies.

fermer le bandeau
Retour à l'accueil des Archives départementales
Vous êtes ici :

Actualité du 14/06/2019

Inventaire

Durant la période du Grand Débat national, des cahiers ont été ouverts dans les mairies afin d’y recueillir les contributions des citoyens.

L’ensemble de ces cahiers a été centralisé par chaque préfecture. Tandis que des copies sont remises aux Archives nationales, les originaux sont pris en charge par les services d’archives départementales, conformément à une note conjointe signée des ministres de l’Intérieur, de la Culture, chargé des Collectivités territoriales, ainsi que de la Secrétaire d’État auprès du ministre d’État, ministre de la Transition écologique et solidaire.

Ces cahiers citoyens, dès leur origine ont eu vocation à être publics ; ils sont donc librement communicables. Ce principe ne s’applique toutefois pas aux contributions insérées recélant des données personnelles, celles-ci sont soumises à un délai de communicabilité de 50 ans dans le cadre de la protection de la vie privée.

Les cahiers provenant des communes vauclusiennes ont été versés le 29 mars 2019. Ils sont désormais conservés sous la cote 2189W, et sont consultables en salle de lecture des archives départementales de Vaucluse.

Consulter l'inventaire

Comme un écho du passé, ces cahiers citoyens sont les cousins des historiques cahiers de doléances.

Les cahiers de doléances de la période révolutionnaire

Leur usage naît au XIVe siècle. Il s’agissait de registres dans lesquels étaient consignées vœux et protestations adressées au roi. Les plus remarquables sont ceux qui furent rédigés peu avant la Révolution.

L’hiver terrible de l’année 1788 et les mauvaises récoltes provoquent des émeutes de subsistance dans tout le pays, le peuple a faim. C’est dans ce contexte que s’ouvre à Versailles le 5 mai 1789 la première séance des États généraux. Il s’agit d’une consultation inédite des contribuables français. À cette occasion sont rédigés des cahiers de doléances recueillies par les communautés. Révélateurs de revendications profondes, ils portent pour la plupart sur le poids trop important des impôts et le coût des produits de première nécessité.

Durant cette période, des troubles agitent aussi les états pontificaux d’Avignon et du Comtat Venaissin. Le département de Vaucluse  – qui n’est pas encore celui que nous connaissons aujourd’hui -, traverse une période d’instabilité dont les causes sont la misère mais également les frictions entre les partisans du rattachement d’Avignon et du Comtat au royaume de France et ceux qui jurent fidélité au pape. Les premières doléances sont rédigées en juillet 1789 par les corporations de métiers de la ville d’Avignon. D’autres suivront…

Cahiers de doléances
Sources conservées dans le Vaucluse
Chronologie comparée

Lire et écouter l'intervention des archives départementales sur FranceBleu Vaucluse


Pour en savoir plus sur l’histoire de la Révolution en Vaucluse :

  • 1789-1793. Naissance d’un département « Le Vaucluse ». Catalogue de l’exposition réalisée par les Archives départementales de Vaucluse à l’occasion du bicentenaire de la création des départements, le 22 mars 1990
  • Des clefs et les lys. France Avignon, Comtat. XIIIe siècle – 1791. Catalogue de l’exposition réalisée par les Archives départementales de Vaucluse du 6 novembre 1991 au 6 janvier 1992.
  • Goutarel (A.), Cahier de doléances des trois ordres de la principauté d'Orange dans les États généraux de 1789, Bulletin des Amis d'Orange, 1982
  • Lapied (Martine), Les dirigeants des mouvements populaires avignonnais et comtadins avant et pendant la Révolution, Actes du colloque de Paris 24-26 mai 1984, 1985
  • Lapied (Martine), Les cahiers de doléances du Comtat Venaissin, Provence historique, janv.-mars 1978
  • Moulinas (René), Histoire de la Révolution d'Avignon, 1986
  • Grosso (René), Et Avignon et le Comtat devinrent français, Études Vauclusiennes, 1994

 

 

 

S'abonner au flux RSS