En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres de cookies, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Plus d‘information sur l’utilisation des cookies.

fermer le bandeau
Retour à l'accueil des Archives départementales
Vous êtes ici :

Mis à jour le 12/06/2017

À l’occasion de la Journée internationale des archives, le 9 juin, et en guise de retour sur les Journées européennes du patrimoine 2016, nous vous proposons de découvrir ce qui rapproche le citoyen des archives.

La Révolution française marque une rupture majeure dans la perception de ce que considérons aujourd’hui comme notre patrimoine : elle transforme les pouvoirs du roi et ses attributs en ceux de l’État, elle confisque et redistribue les biens des ordres du clergé et de la noblesse pour les mettre au service de la Nation, elle conserve et rend publics ceux qu’elle destine à l’exercice de la « res publica » ou à l’édification du peuple.
En deux mots, ils deviennent le bien commun.

Ce n’est pas un hasard si dès 1790 sont créées les Archives nationales puis les Archives  départementales en 1796, destinées à conserver et rendre accessibles les actes administratifs des nouvelles institutions, mais aussi ceux de l’Ancien Régime, publics ou privés.

Le renouvellement de la conscience historique au XIXe siècle fera de ce bien commun un patrimoine, notion intimement et indissociablement liée aujourd’hui à celle de citoyenneté et même de démocratie.

Être citoyen est un statut social défini par la communauté à laquelle on appartient. Il confère des droits et impose des devoirs. Devenir et être citoyen suppose des actes administratifs dont les documents gardent trace :

  • la naissance dans l’état civil,
  • le statut de propriétaire dans les minutes de notaires et les documents fiscaux,
  • le droit à voter dans les listes électorales,
  • le droit à l’éducation dans les archives de l’enseignement,
  • l’engagement à défendre le pays dans les sources militaires,
  • parfois la perte des droits civiques…

C’est à la découverte de quelques moments de vie de citoyens d’hier et d’aujourd’hui mais aussi à la rencontre des archives départementales en tant que patrimoine et garantes des droits de chacun que nous vous convions dans ce « zoom  sur ».

L'accès à la citoyenneté

 

L’état-civil moteur de l’intégration ou instrument de discrimination

Le droit de vote

 

L’accès à des fonctions représentatives du pouvoir

L'accès à l'éducation

La possibilité d'être propriétaire

Être citoyen, c’est faire preuve de solidarité

La défense du pays : un devoir citoyen

La privation des droits de citoyen

La « production » de la loi et sa diffusion auprès des citoyens