La petite machine à remonter le temps

La ville aux rivières

Pas moins de 7 rivières arrosent Bédarrides : l'Ouvèze, la Seille, la Sorgue d'Entraigues, la Sorgue de Velleron, la Vallat-Miant, le Réal et l'Auzon.

Publié le

La conquête romaine fit de Bédarrides la Villa Bittorita, elle tiendrait son nom de la présence de deux tours sur son territoire. Possession de Louis l’Aveugle, Roi de Provence, il en fit don à l’évêque Rémi II en 912. Dès lors, les archevêques d'Avignon furent seigneurs spirituels et temporels de Bédarrides jusqu’à son rattachement à la France en 1791.

Le pont à l'origine de celui qui figure dans l’article était romain. Situé un peu plus en aval de l’Ouvèze, une crue l’emporta en 1620. Remplacé par un ouvrage en bois, il fut à nouveau détruit par une crue en 1622. Un bac à traille fut alors installé et fonctionna jusqu’à l’érection du pont de pierre actuel en 1647. Les travaux, menés par deux maçons avignonnais A. Jaccoto et Louis Rochas, durèrent sept années.

Aujourd'hui, le vieux pont sur l’Ouvèze est toujours emprunté par les véhicules.