Agrandir l'image, fenêtre modale

Inventaire

Les archives de la Banque de France : un regard sur l’économie vauclusienne

Les fonds des succursales de la Banque de France d’Avignon, Carpentras et Orange et du bureau auxiliaire de Cavaillon sont dorénavant accessibles. Ils apportent un éclairage sur l’activité économique du Vaucluse.

Publié le


Institution créée le 18 janvier 1800 par le premier consul Napoléon Bonaparte, la Banque de France développe d’abord ses activités à Paris avant de s’implanter dans les départements à partir des années 1840. C’est ainsi que le Vaucluse a connu jusqu'à quatre comptoirs et succursales : Avignon (créé en 1850) ; Carpentras (créé vers 1900, fermé en 2004), Cavaillon (bureau auxiliaire de la succursale d’Avignon, créé vers 1920, fermé en 1971) et Orange (créé en 1911, fermé en 2004).

Les quatre fonds d’archives, versés au moment de la réorganisation du réseau territorial de la Banque de France en 2004, sont complémentaires, et seule la consultation de l’ensemble permet de reconstituer l’histoire territoriale de cet établissement. Il faut cependant noter que le fonds de la succursale d’Avignon est le plus complet.
Les procès-verbaux du conseil d’administration de la succursale permettent une véritable plongée dans un siècle d’activité économique du Vaucluse, de 1878 à 1974. Ces informations peuvent être complétées par une étude fine des journaux des comptes et des opérations, mais également par les dossiers de suivi des entreprises et des établissements bancaires du département. Les fonds des succursales de la Banque de France recèlent également de nombreuses informations relatives au fonctionnement et à l’activité courante de ces établissements.