Agrandir l'image, fenêtre modale

Inventaire

400 ans d’histoire : publication de l’inventaire des archives d’Ansouis

Une forteresse médiévale transformée en château Renaissance, une famille illustre, la maison de Sabran, des saints et des reliques… autant d’éléments qui pourraient enflammer l’imagination d’un romancier !

Publié le

Et cependant, plus qu’un roman historique, c’est à une véritable plongée dans la vie d’une communauté villageoise du Pays d’Aigues que vous invitent les Archives départementales, à l’occasion de la mise en ligne de l’inventaire des archives communales d’Ansouis.

Le village a connu un fort développement dès le Moyen Âge, avec son château édifié puis progressivement agrandi entre le Xe et le XIVe siècle et son enceinte fortifiée, implantés au sommet d’un piton rocheux, qui dominent le premier noyau urbain. Durant cette période, Ansouis, capitale d’une puissante baronnie, entre les mains de la famille de Sabran, vit sa population augmenter pour atteindre environ 1500 habitants, ce qui en faisait une véritable petite ville.

Pourtant, ce n’est qu’au début du XVIe siècle que les premières archives de la communauté sont conservées, après une période de crise économique et démographique qui a vu la population diminuer et la puissance de la baronnie se réduire à son seul chef-lieu. Les documents communaux qui sont conservés permettent d’en retracer toute l’histoire et ses péripéties jusqu’à nos jours.

Ces archives sont remarquables à la fois par leur volume, leur richesse, et leur bon état de conservation. Il faut souligner qu’elles ont été soigneusement préservées et inventoriées au cours des siècles – le premier inventaire digne de ce nom est dressé en 1697-. Et que les édiles ont pris toutes les précautions pour en assurer la conservation, comme en témoignent les très nombreux sacs de toile dans lesquels étaient placées les liasses de papiers (surtout les procès et les pièces de comptes), ce qui permettait de les suspendre au plafond et de les soustraire ainsi aux attaques des rongeurs. Leur dépôt aux Archives départementales, en 1997, permit ensuite la réalisation d’un classement complet des documents, illustrant ainsi plus de quatre cents ans d’histoire communale.

Ces archives se distinguent par une très belle série de registres de délibérations communales, quasiment ininterrompue entre 1540 et 1900, soit 25 registres dont les milliers de pages ont été entièrement numérisées, et donc accessibles en ligne. Autre source historique exceptionnelle : les six cadastres de l’Ancien Régime, qui couvrent la période 1578-1790, également numérisés et consultables en ligne. Autant de documents uniques et précieux, qui viennent témoigner, avec l’ensemble des archives communales, du riche passé d’Ansouis. Ils sont désormais à la disposition du public des historiens, érudits locaux ou simples curieux.